Chargement Évènements

08h15 : Laudes chapelle ND des Douleurs St Frai
09h45 :
Messe Ste Bernadette côté grotte : voir le direct ici
11h00 : En savoir plus sur l’onction des malades – P. Francis Loisel Ste Bernadette côté grotte
11h10 : « Mystères Lumineux » salle St Jean XXIII
14h30 : Préparation et sacrement du pardon – Ste Bernadette côté Grotte
17h00 : « Initier à la prière par le pèlerinage » – P. Horacio Brito Ste Bernadette côté grotte
18h20 : Vêpres chapelle ND des Douleurs St Frai
21h00 : Procession Mariale

 

« Demeurez en mon amour » nous dit Jésus (Jn 15,9).

Jésus nous invite à entrer dans la demeure de son amour. Et pour que nous demeurions en son amour, il nous donne une consigne : garder ses commandements. On se rappelle que les commandements de Jésus se résument en deux commandements principaux : aimer Dieu et aimer son prochain comme soi-même (Lc 10,27).

C’est ce que Saint-Yves a essayé de faire tout au long de sa vie de prêtre. En défendant les pauvres comme avocat, c’est aussi Jésus qu’il défendait. En aimant et en servant ses paroissiens comme prêtre, c’est encore Jésus qu’il aimait.

À la suite de St Yves, cherchons aujourd’hui à faire une oeuvre de miséricorde, à poser un acte d’amour vis à vis du prochain tout en aimant Dieu de tout notre coeur, de toute notre force et de tout notre esprit. (Dt 6,4-9) Concrètement, réfléchissons à une action, un geste d’amitié, une parole bienveillante qui pourrait en être mis en oeuvre dans la journée. Ainsi, l’amour de Dieu sera notre demeure.

Avec Marie qui a su prendre le temps d’accompagner Elisabeth dans sa grossesse, prenons le temps de vivre un geste d’attention vis-à-vis d’une personne qui en a besoin aujourd’hui.

Lecture des Actes des Apôtres (17, 7-21)

En ces jours-là, comme la conversion des païens provoquait, dans l’Église de Jérusalem, une intense discussion, Pierre se leva et leur dit : « Frères, vous savez bien comment Dieu, dans les premiers temps, a manifesté son choix parmi vous : c’est par ma bouche que les païens ont entendu la parole de l’Évangile et sont venus à la foi. Dieu, qui connaît les coeurs, leur a rendu témoignage en leur donnant l’Esprit Saint tout
comme à nous ; sans faire aucune distinction entre eux et nous, il a purifié leurs coeurs par la foi. Maintenant, pourquoi donc mettez-vous Dieu à l’épreuve en plaçant sur la nuque des disciples un joug que nos pères et nous-mêmes n’avons pas eu la force de porter ? Oui, nous le croyons, c’est par la grâce du Seigneur Jésus que nous sommes sauvés, de la même manière qu’eux. » Toute la multitude garda le silence, puis on écouta Barnabé et Paul exposer tous les signes et les prodiges que Dieu avait accomplis grâce à eux parmi les nations. Quand ils eurent terminé, Jacques prit la parole et dit : « Frères, écoutez-moi. Simon-Pierre vous a exposé comment, dès le début, Dieu est intervenu pour prendre parmi les nations un peuple qui soit à son nom. Les paroles des prophètes s’accordent avec cela, puisqu’il est écrit : Après cela, je reviendrai pour reconstruire la demeure de David, qui s’est écroulée ; j’en reconstruirai les parties effondrées, je la redresserai ; alors le reste des hommes cherchera le Seigneur, oui, toutes les nations sur lesquelles mon nom a été invoqué, – déclare le Seigneur, qui fait ces choses connues depuis toujours. Dès lors, moi, j’estime qu’il ne faut pas tracasser ceux qui, venant des nations, se tournent vers Dieu, mais écrivons-leur de s’abstenir des souillures des idoles, des unions illégitimes, de la viande non saignée et du sang. Car, depuis les temps les plus anciens, Moïse a, dans chaque ville, des gens qui proclament sa Loi, puisque, dans les synagogues, on en fait la lecture chaque sabbat. »

Psaume (95 (96), 1-2a, 2b-3, 10)

R/ Racontez à tous les peuples
les merveilles du Seigneur !

 

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
chantez au Seigneur, terre entière,
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

De jour en jour, proclamez son salut,
racontez à tous les peuples sa gloire,
à toutes les nations ses merveilles !

Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »
Le monde, inébranlable, tient bon.
Il gouverne les peuples avec droiture.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

 

Aller en haut